CHAPITRE 7

Immunogénicité

Les protéines thérapeutiques (produits biologiques et biosimilaires) peuvent être reconnues par le système immunitaire humain comme des antigènes et pourraient provoquer une réponse immunitaire, un processus appelé immunogénicité. L’immunogénicité protéine-médicament peut entraîner des problèmes d’innocuité et avoir un impact sur l’efficacité et la puissance des médicaments. L’immunogénicité est définie comme la propension des motifs antigéniques au sein d’un produit biologique thérapeutique à stimuler une réponse immunitaire à lui-même et aux protéines apparentées, ou à induire des effets non cliniques ou des événements indésirables immunologiquement apparentés.

Une réponse immunogène à un biopharmaceutique n’est pas nécessairement indésirable. Cependant, dans certains cas, l’immunogénicité peut entraîner un manque d’efficacité et d’autres effets indésirables. Dans ce chapitre, l’immunogénicité fera référence à une réponse immunitaire indésirable aux médicaments biologiques.

Dans ce chapitre, nous discutons des réponses immunitaires, des facteurs affectant l’immunogénicité des protéines thérapeutiques et du guide de pratique clinique qui les entoure.

Partager du contenu

Autres chapitres d’apprentissage

Pharmacovigilance

Chapitre 8

Pharmacovigilance

Nous expliquons pourquoi la pharmacovigilance est essentielle pour caractériser pleinement l’innocuité et l’efficacité des produits biopharmaceutiques et des biosimilaires
Voir le chapitre
Les biosimilaires dans la pratique

Chapitre 9

Les biosimilaires dans la pratique

Nous détaillons les éléments à prendre en compte lors de l’examen d’un biosimilaire en vue de son inclusion dans une liste de médicaments remboursés et le rôle des pharmaciens dans la mise en œuvre des biosimilaires dans le service de santé
Voir le chapitre
Considérations des patients et communication avec ces derniers

Chapitre 10

Considérations des patients et communication avec ces derniers

Nous discutons des besoins éducatifs des patients sur les biosimilaires et du rôle du pharmacien dans le conseil et l’accompagnement des patients sous traitement avec des biosimilaires
Voir le chapitre